Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le blog du JUDO PLAISIR 56

<< < 1 2 3 4 5 6 7

boulouris bany

Boulouris 10Boulouris 11Boulouris 12Boulouris 13Boulouris 14Boulouris 15Boulouris 16

Boulouris 2012-08

Voir les commentaires

Published by judo.plaisir.over-blog.fr - - BLOG

Fin des cours le 30 juin, reprise le lundi 2 septembre à 19h au Dojo de Taupont.

Un cours cadet-junior-sénior-vétéran est maintenu tous les mercredis à 19h au Dojo de Taupont durant l'été.

 

coursét13-04 coursét13-01 coursét13-02 coursét13-03

 

Sportivement,

LOGO JPLAISIR

Voir les commentaires

Published by judo.plaisir.over-blog.fr - - BLOG

eveil 2012 01

Voir les commentaires

Published by judo.plaisir.over-blog.fr - - BLOG

 

NeWaza19042011-3NeWaza19042011-1

NeWaza19042011-2NeWaza19042011-4

NeWaza19042011-5NeWaza19042011-6

NeWaza19042011-7NeWaza19042011-8

Voir les commentaires

Published by judo.plaisir.over-blog.fr - - BLOG

Le 21 février dernier Kevin et Yann recevaient de la main de Georges leur toute nouvelle ceinture noire. Bravo les p'tit gars. A noter qu'Erwan Blouin se rapproche de sa 2ème Dan.

noireYannnoireKEVIN

noiresGYK

Voir les commentaires

Published by judo.plaisir.over-blog.fr - - BLOG

Technique 1 :
Technique 2 :
Technique 3 :
Technique 4 :
Technique 5 :
Technique 6 :
Technique 7 :
:

Voir les commentaires

Published by judo.plaisir.over-blog.fr - - BLOG

LOGO JPLAISIR

JUDO PLAISIR

 

BP 70075 56803 PLOERMEL CEDEX

 

e-mail : contact@judoplaisir.fr

Tél : 06-80-06-54-22 (Georges Boidin)

 

 

 

 

 

    SAISON 2015-2016

 

 

 

1° L'ENCADREMENT

 

BOIDIN Georges, Professeur diplômé d'état BE2 (n°2399, 6ème dan)

LESSARD Adeline, Professeur diplômé d'état BE1 (2ème dan)

RIGOIS Kevin, Professeur diplômé CQP (2ème dan)

BLOUIN Erwan, Assistant Ceinture noire (2ème dan)

 

2° LE BUREAU

 

Président : Sébastien PICOU

Secrétaire : Alice NOYALET

Trésorière : Fabienne ROZE

Trésorier adjoint : Erwan BLOUIN

 

 

Voir les commentaires

Published by judo.plaisir.over-blog.fr - - Présentation du Club

Sources Wikipédia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ju-jitsu

 



Le terme jujitsu

Kanji de Jūjutsu.
Prononciation correcte de Jūjutsu.

Le terme jūjutsu traduisant de façon plus rigoureuse le mot japonais pour cet art martial est composé de deux kanji. Selon la méthode de romanisation du japonais la plus répandue, la méthode Hepburn, ces kanji devraient se définir ainsi :

  •  (?) : mou, tendre, doux, souple
  • Jutsu (?) : art, moyen, technique

Le jūjutsu se traduit donc par « l'art doux » ou « la technique de souplesse3 ».

On retrouve généralement "l'art doux" écrit d'une autre manière, soit : « ju-jitsu » ou encore « jiu-jitsu ». Toujours selon la méthode Hepburn, « ju-jitsu » ou « jiu-jitsu » se définiraient ainsi4,5 :

  •  (?) : mou, tendre, doux, souple
  • Jitsu (?) : vérité, réalité, sincérité

On remarque ici que l'écriture du kanji jutsu (?) est très différente de l'écriture du kanji jitsu (?). Le jujitsu serait donc traduit de la manière suivante : « la vérité douce », « la réalité de la souplesse » ou « la sincérité du tendre », etc. Ce qui est très loin de la méthode de combat qu'est le « jūjutsu ». La confusion et la mauvaise prononciation entre « jutsu » et « jitsu » remonte aux premiers échanges des occidentaux avec les nippons vers la fin du 19e siècle. Pour toutes sortes de raisons, souvent politiques, la correction à la romanisation n'a jamais été apportée. Par contre, tous utilisent les bons kanji à l'écriture japonaise de cet art martial, le jūjutsu (柔術?).

Les origines du ju-jitsu

Technique de Jūjutsu : Kata Guruma.

Le concept principal du ju-jitsu est le , littéralement la « souplesse », c'est-à-dire éviter l'attaque et la contrôler, sans opposition de force. Par cette technique, ju yoku go o sei suru : le doux vainc le dur.

Les méthodes de combat connues comme le ju-jitsu sont vieilles de 1 500 ans au moins. Les débuts du ju-jitsu peuvent être situés dans la période turbulente au Japon qui s'étalait entre le VIIIe et le xvie siècle. Cette période connut au Japon d'incessantes guerres civiles et les systèmes d'armement classiques furent développés et éprouvés sur les champs de bataille. Les techniques de combat rapproché faisaient partie intégrante de ces systèmes afin de combattre efficacement des adversaires portant armes et armure6.

La naissance du ju-jitsu coïncide probablement avec l'origine de la classe des samouraïs datée à l'an 792. L'armée était constituée à cette époque de soldats se déplaçant à pied et armés de javelots. Les officiers étaient recrutés parmi les jeunes fils des grandes familles et étaient formés au maniement de l'arc, au commandement des troupes et également au combat sans armes. L'empereur Kammu construisit le Butokuden, une école formelle pour ces officiers que l'on connaît sous le nom de samouraïs7.

À la fin du xiiie siècle, les Mongols tentèrent d'envahir le Japon et les samouraïs se défendirent durant des années dans de terribles combats. Au xve siècle, les maîtres d'armes établirent des koryū bujutsu (écoles traditionnelles anciennes) afin d'enseigner leur style du kenjutsu, l'art de l'épée. Entre 1467 et 1477, la guerre d'Ōnin fit rage, cette période vit le déclin du pouvoir des shoguns et le début du Sengoku Jidai, l'« âge du pays en guerre », qui dura cent cinquante ans.

Le premier jutsu ryū reconnu fut formé par Takenouchi Hisamori en 1532 et consistait aussi bien en des techniques usant du katana (sabre), du  (bâton) et du tantō (couteau-sabre) que du combat à mains nues. Les sauts et les coups de pied n'étaient peu ou pas enseignés dans le ju-jitsu puisque les techniques étaient souvent destinées à des combattants portant une armure et que ces techniques sont risquées et difficiles à employer sur le champ de batailles (vêtements mal adaptés, risque de glisser et tomber, de se faire saisir la jambe…). Le terme jūjutsu commença à être utilisé vers 16006. Cependant, nombre d'écoles traditionnelles continuent d'employer d'autres termes tels que yawarakoppōdakentaijutsuyoroi Kumiuchi, etc. pour désigner leur art. En fait, le ju-jitsu n'est pas une discipline monolithique car de grandes différences peuvent apparaitre entre des écoles portant toutes la même appellation de " jūjutsu ".

Voir les commentaires

Published by judo.plaisir.over-blog.fr - - Ju-Jitsu

Sources Wikipédia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Judo

 


Description

Judo.svg

Le terme judo est composé de 2 kanjis signifiant :

  • souplesse,adaptation (?)
  • L'art, la voie (?)

Judo peut donc se traduire par l'art de l'adaptation.

Histoire

Le souhait de Jigoro Kano, son fondateur, était de populariser une méthode visant à mieux utiliser ses ressources physiques et mentales en prenant comme point de départ l'enseignement des koryu (anciennes écoles traditionnelles), Tenshin Shinyo Ryu etKito Ryu, qu'il avait pratiqué durant 6 années. La légende dit qu'il découvrit les principes du judo lors d'un hiver rigoureux, en remarquant que les branches du cerisier réagissaient différemment sous le poids de la neige abondante. Les plus grosses cassaient alors que les plus souples pliaient et se débarrassaient de « l'agresseur » avec souplesse. La voie de la souplesse était née.

La « légende », dans sa simplicité, n'est pas éloignée du souhait initial de populariser une méthode visant à mieux utiliser ses ressources physiques et mentales. Jigoro Kano avait conscience que le jujutsu tel qu'il était pratiqué n'était plus adapté à l'époque moderne. Les techniques étaient parfois très dangereuses à apprendre et la plupart des maîtres étaient soit incompétents pédagogiquement ou enseignaient un jujutsu décadent et inefficace. En s'inspirant des méthodes de différentes gymnastiques occidentales, Jigoro Kano décida d'expurger du jujutsu les mouvements dangereux et de codifier les techniques restantes afin de faciliter l'enseignement sous formes de kata. Il était évident que l'art de la souplesse, débarrassé de sa vocation guerrière, n'était plus du jujutsu, mais un nouvel art martial à vocation éducative. Le Judo était né.

Le judo connut un succès qui s'étendit largement au-delà des frontières japonaises et contribua largement à populariser les arts martiaux japonais, tout en entraînant la confusion entre art martial et sport de combat. Ainsi, le judo des origines s'orienta de plus en plus vers l'aspect sportif lorsque les champions du Kodokan eurent définitivement battu la plupart des écoles de ju-jitsu au cours de combats organisés. Le pouvoir économique du Kodokan était ainsi définitivement installé dans le monde des arts martiaux japonais.

Le judo commence à être enseigné au Japon en 1882 au Kodokan, en France par maître Mikinosuke Kawaishi et maître Shozo AwazuMoshe Feldenkrais crée le Jujitsu-Club de France, puis la Fédération française de judo est fondée en 1946. C'est aussi à cette époque que se développera le côté sportif et qu'apparaitront les premières compétitions. Le nombre de pratiquants de par le monde s'accroît alors considérablement.

Le judo est la discipline la plus pratiquée en France, devant le karaté et l'aïkido. Il est le quatrième sport le plus pratiqué en France en 2009 avec 570 000 licenciés et 5 547 clubs1. Il est devenu officiellement discipline olympique lors des Jeux de Tôkyô en 1964. Le judo féminin a fait son entrée dans le programme olympique aux Jeux de Séoul en 1988 comme sport de démonstration avant d'être définitivement accepté à partir des Jeux de Barcelone en 1992. En 2006, la Fédération internationale de judo compte 189 pays membres.

Dans le monde le judo est le troisième art martial le plus pratiqué derrière le karaté et le taekwondo avec 8 millions de pratiquants2.

Code moral du judo

Créé en 1985 par Bernard Midan3, sur la base du code d'honneur et de morale du collège national des ceintures noires proposé par Jazarin4 sur la base du texte de Nitobe 5.

  • La politesse, c'est le respect d'autrui
  • Le courage, c'est faire ce qui est juste
  • La sincérité, c'est s'exprimer sans déguiser sa pensée
  • L'honneur, c'est être fidèle à la parole donnée
  • La modestie, c'est parler de soi-même sans orgueil
  • Le respect, sans respect aucune confiance ne peut naître
  • Le contrôle de soi, c'est savoir taire sa colère
  • L'amitié, c'est le plus pur des sentiments humains.

Voir les commentaires

Published by judo.plaisir.over-blog.fr - - Judo

 

Sources Wikipédia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ne_waza

 


Description

 Le Ne-Waza (en japonais : 寝技) correspond à l'ensemble du travail au sol du judoka/jujitsuka.

 Les différentes techniques du travail au sol sont regroupées en :

  • Osae-Waza : techniques de contrôle au sol
  • Kansetsu-Waza : techniques de luxation
  • Shime-Waza : techniques d'étranglement 

 

Voir les commentaires

Published by OverBlog - - Ne Waza

<< < 1 2 3 4 5 6 7
Haut

Hébergé par Overblog